Violoncelliste franco-suisse, Nadège Rochat est née en 1991 à Genève. Elle commence le violoncelle à l’âge de quatre ans avec sa tante, Fabienne Diambrini. Depuis ses débuts au Konzerthaus de Berlin en 2010, Nadège Rochat présente dans différentes salles d’Europe des projets variés et ’originaux. En 2012, par exemple, elle fait ses débuts au Carnegie Hall de New York, avec son projet La vida breve en duo avec le guitariste Rafael Aguirre. La même année, elle présente ce projet à la Philharmonie de Munich et au Konzerthaus de Vienne.

Son premier CD (les Concertos d’Édouard Lalo et de Darius Milhaud avec l’Orchestre philharmonique du Wurtemberg sous la baguette d’Ola Rudner) est sorti en 2012 sous le label ARS et témoigne de son désir de faire découvrir (ou redécouvrir) des œuvres moins connues du grand public qu’elle estime particulièrement. Une tournée avec l’Orchestre philharmonique du Wurtemberg et le Concerto de Milhaud l’amènera entre autres au Musikverein à Vienne en octobre 2014.

En soliste, Nadège Rochat se produit notamment avec la Staatskapelle de Weimar sous la baguette de José Luís Gómez, avec l’Orchestre philharmonique de Dortmund sous la baguette de Jac van Steen, l’Orchestre de chambre de la Radio polonaise sous la baguette d’Agnieszka Duczmal, l’Orchestre de chambre de Genève sous la baguette d’Arie van Beek et l’Orchestre des Pays de Savoie sous la direction de Nicolas Chalvin. Elle a joué entre autres à la Tonhalle de Zurich, au Konzerthaus de Vienne, au Victoria Hall de Genève, au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg ou encore dans la série JungeElite des Festspiele Mecklenburg-Vorpommern. Ses concerts sont régulièrement retransmis par la Radio de l’Ouest de l’Allemagne (WDR), la Radio bavaroise (BR) et la Radio suisse romande (Espace 2) ou France Musique.

Dès 2002, Nadège Rochat est l’élève de Jakob Clasen puis de Daniel Haefliger au conservatoire de Genève. En 2006, elle obtient un premier prix avec distinction à la finale du Concours des Jeunesses musicales suisses ainsi que le prix du Crédit Suisse et le prix de la Fondation Suisa pour l’interprétation de musique contemporaine suisse.

À l’âge de quinze ans, Nadège Rochat déménage en Allemagne pour intégrer la classe de Maria Kliegel à la Haute École de musique de Cologne. Elle se voit décerner à deux reprises un premier prix national au concours des jeunesses musicales allemandes Jugend musiziert ainsi que le prix classique de la Radio de l’Ouest de l’Allemagne (Klassik Preis des WDR) (2009), et les premier prix, prix du public et prix spécial lors du concours ProCello de la Haute École de musique de Cologne en 2013.

Dès 2013, Nadège Rochat étudie à la Royal Academy of Music de Londres avec Robert Cohen. En 2015, elle remporte le May Muckle Cello Prize de la Royal Academy of Music de Londres. Elle se perfectionne au cours de masterclasses avec Anner Bylsma, Heinrich Schiff, Wolfgang Emanuel Schmidt et Colin Carr.

Ses études ont été soutenues par la Studienstiftung des deutschen Volkes.

Nadège joue sur le Stradivarius "Ex-Vatican" de 1703 qui lui est prêté par l'Académie des beaux-arts de Florence.

POURQUOI /

UNESCO

UN CADRE MAGIQUE & ENVOUTANT

NANCY PATRIMOINE MONDIAL DE L'HUMANITÉ

90 SALLES & STUDIOS

FORMENT LES LOCAUX DU CRR

30 CONCERTS

DU FESTIVAL NANCYPHONIES EN ACCÈS LIBRE

30 ANS DE SAVOIR FAIRE

DES MUSICIENS AU SERVICE DES MUSICIENS

© 2020 ACADÉMIES DU GRAND PARIS    +33 9 84 15 52 49 /  contact@academiesdhiver.fr

  • Grey Facebook Icon